Thrombose tardive aiguë de stents actifs, comment l’expliquer?

Patient de 45 ans, admis le 11/11/2015 pour SCA ST+ territoire antérieur H+2

Antécédents de DES IVA1, 2 et 3 et DES 1ère diagonale en 02/2012. Pas d’évènements cardiaques entre 2012 et aujourd’hui.

Coronarographie : occlusion thrombotique IVA proximale, à l’entrée du 1er stent actif

Thrombo-aspiration, rétablissement du flux TIMI 3, puis mise sous traitement anti-GPIIbIIIa. Contrôle programmé à J5.

Contrôle angio J5 : IVA flux TIMI 3 et contrôle par OCT. Pas d’angioplastie complémentaire.

Comment interpréteriez-vous cette imagerie OCT? Quelle stratégie adopteriez-vous pour ce patient? Traitement médical? Angioplastie complémentaire à distance?

 

Contrôle à 1 mois et stratégie d’angioplastie complémentaire au ballon non-compliant seul pour palier à la malapposition des premières mailles du stent

Contrôle angiographie  avant ACT

Contrôle OCT  avant ACT

Malapposition du stent Taxus

On retrouve entre 9h et 12h la malapposition du stent et des fragments de thrombus liés au SCA du 11/11/2015

Frame 206 of oct_4 Jan 2016 11-57-10

L’imagerie OCT nous calcule  un diamètre maximal du vaisseau à 3.25mm, on décide d’utiliser un ballon non-compliant 3,25/11.

Ballon

Contrôle angiographique après ACT ballon seul

Contrôle OCT M1 après ACT ballon seul

L’OCT de contrôle confirme une meilleure apposition des mailles du stent dans sa partie proximale.

 

2 thoughts on “Thrombose tardive aiguë de stents actifs, comment l’expliquer?”

  1. Il semble exister une malposition de la partie proximale du stent , probablement significative (>300 microM) , sur une extension radiaire de plus de 90° et sur plus d’un mm. Le fait que le stent soit à cet endroit engainé de thrombus semble indiquer qu’il s’agit du primum movens. Il me semble qu’il y a aussi potentiellement une sous expansion du stent plus en aval… L’endothélialisation est assez limitée pour un TAXUS à 3 ans…

    Je crois que l’on pourrait proposer un recontrôle à 1 mois, avec OCT et post dilatation agressive à ce moment là …

    Quand à savoir s’il s’agit d’une malposition tardive sur remodelage artériel ou de la persistance d’une malaposition aigue présente initialement et persistante , c’est plus difficile… La topographie proximale (et la probable sous expansion) font plutôt pencher pour la seconde option, mais rien n’est sur…

    1. Merci Nicolas pour ton retour. Nous avons donc décidé de reconvoquer ce patient dans 1 mois et de le redilater avec l’appui de l’OCT dans la partie proximale du 1er stent, site de mailles non-apposées contre la paroi. L’utilisation de l’OCT dans ce cas justifie l’incontournable besoin de posséder cette imagerie dans le cath lab de cardiologie intentionnelle.

Leave a Reply * Laissez un commentaire